Les perles de cultures peuvent-elles mourir si elles ne sont pas portées ?

Publié le : 19 octobre 20213 mins de lecture

Il existe différents types de perles de culture qu’on peut trouver dans les rivières, les lacs et les mers. Elles sont fournies par des moules (perles d’eau douce) ou également par des huîtres (perles d’eau de mer). Auparavant, la moule perlière était une espèce très présente en Europe, mais elles ont disparu à cause du ramassage intensif au cours du 20ᵉ siècle.

Est-ce qu’une perle de culture peut mourir ?

Contrairement à ce qu’on peut entendre, les perles de cultures ne sont pas vivantes et donc elles ne peuvent pas mourir. Par contre, si elles ne sont pas bien entretenues, elles peuvent s’écailler en perdant des couches de nacre, deviennent ternes, grises et peuvent même se déshydrater, parce qu’elles contiennent environ 2,5 % d’eau. Donc, il faut prendre quelques précautions et bien les entretenir afin qu’elles gardent toute leur beauté. Il vaut mieux les humidifier de temps en temps avec du coton imbibé d’eau et les  laisser à l’air libre dans une pièce, si vous ne les portez pas souvent. Au cas où votre perle de culture est en train de perdre son éclat, laissez-la tremper dans de l’eau pure pendant de nombreux jours.

Comment savoir si votre perle de culture est vraie ?

Au contact de la peau, les véritables perles sont froides, puis elles s’adaptent peu à peu à la chaleur corporelle. Par contre, pour les fausses perles, elles sont un peu plus légères et restent toujours à température ambiante. Il y a aussi les imitations des perles de culture, pour les reconnaître, vous devez les passer légèrement entre vos dents de devant. Alors, si vous sentez comme un effet granuleux, vous avez de la chance, car vous avez eu la bonne. En revanche, si vous sentez le contraire, elle est vraiment lisse entre les dents, c’est que c’est une imitation.

Perle de culture : leurs différences selon le pays d’origine

Les perles de culture viennent de deux pays, Tahiti et l’Australie. Concernant celles qui proviennent de Tahiti, elles sont produites par des huîtres nommées « pinctada margaritifera ». Elles ont une caractéristique différente par leurs lèvres noires et la sécrétion d’un pigment qui offre à la perle  une couleur noire allant jusqu’au gris. Tandis que pour celles qui proviennent de l’Australie, la couleur la plus connue est le blanc. Les perles blanches sont produites par les huîtres « argent Labiées ». Vous trouverez beaucoup de nuances comme le blanc-vert, blanc bleuté, blanc rosé et blanc crème.

Plan du site